Les garanties de sécurité et de confidentialité de la signature électronique

Publié le : 02 juillet 20214 mins de lecture

En matière de signature électronique, une des premières préoccupations des utilisateurs concerne la sécurité du système. Cela fait quelques années qu’il est possible de signer un document électroniquement. Cela pousse aussi certains à s’interroger sur la confidentialité du dispositif. Avec le nombre accru de professionnels qui exploitent cette technologie, il est primordial de connaître les solutions les plus sûres.

Des moyens pour garantir la sécurité numérique

Il est essentiel d’assurer un certain degré de sûreté dans la signature électronique et cela commence par un bon choix de la solution adoptée. Le logiciel doit être fiable que vous vous en serviez en tant que particulier ou professionnel. Vous devrez également pouvoir créer des documents officiels signés, tout en restant dans la conformité juridique. La meilleure option est de choisir un logiciel qui vous permet de recourir à diverses méthodes d’identification et d’authentification des signatures. Dans tous les cas, il est important que le logiciel de signature électronique pour vos documents soit en accord avec les directives de l’UE et la législation internationale.

Signature électronique : éviter les non-conformités

De nombreuses solutions pour la signature électronique ne consistent qu’à « coller » la signature dans le document numérique, comme si ce n’était qu’une image. Or, ce type de pratique risque de générer un document qui ne sera pas valable juridiquement. En effet, il n’y aurait aucune liaison avec un individu en particulier, autrement dit, il serait impossible de savoir s’il s’agit réellement de l’œuvre du propriétaire de la signature.

L’autre risque est la possibilité que votre document soit modifié après que vous l’ayez signé. Ce processus peut être à l’origine de graves soucis et les dangers pour votre équipe, voire votre entreprise, ne sont pas négligeables.

Choix du logiciel de signature électronique : critères clés

Il existe différents logiciels de signature électronique sur le marché. Le premier critère à examiner pour faire votre choix est le type d’hébergement. La popularité des solutions cloud s’explique par l’accès facile à l’outil et la protection de vos données stockées sur un serveur externe. Le second critère est la prise en main : un outil n’est intéressant que s’il peut être utilisé par un certain nombre de personnes. Pour cela, vous devrez pouvoir signer un document quelconque en seulement quelques clics. Enfin, le logiciel de signature électronique doit pouvoir être aisément intégré à votre SI afin qu’il soit exploitable quotidiennement. Vous devez donc veiller à un choix de solution compatible avec le système d’exploitation utilisé au sein de votre entreprise.

Idée business geek : créer un logiciel et le proposer en abonnement mensuel
Tendance : on mise tout sur le marketing d’affiliation !

Plan du site