Les jeux vidéo multijoueurs comme Fortnite ressemblent de plus en plus à des réseaux sociaux

Le jeu vidéo est devenu une forme de divertissement incontournable dans un contexte où l’isolement et la distance sociale sont maximisés pour garantir une meilleure sécurité sanitaire. Représentant également un poids économique conséquent, l’industrie vidéoludique se tourne progressivement vers l’implémentation de fonctionnalités transformant chaque propriété intellectuelle en un réseau social exclusif. La transformation des jeux vidéos en réseaux sociaux permet notamment de faciliter différents aspects d’un jeu en favorisant simplement le partage d’informations.

Les réseaux sociaux dans les jeux vidéo

Jouer à des jeux vidéo correspondait à la base à une expérience personnelle où le joueur contrôle un ou plusieurs personnages. Avec l’essor de la fonctionnalité multi joueur en local ou en ligne, le partage de contenu est une des principales causes pour rajouter des fonctionnalités appartenant aux réseaux sociaux populaires. Par ailleurs, de nombreuses plateformes de partage de contenus dédiées aux jeux vidéo ont été rapidement mises en place pour attirer une partie spécifique du trafic des réseaux sociaux standards (Twitch, Discord, TeamSpeak, etc.).

L’intégration d’outils de communication vocale et textuelle dans le jeu vidéo lui-même a permis de convertir les jeux vidéos en réseaux sociaux. Les titres massivement multijoueurs et joués principalement en équipe (TPS, Battle Royale, Co-Op, MMORPG, etc.) requièrent d’ailleurs l’utilisation de ces outils pour rester compétitifs.

Le live stream : l’origine des réseaux sociaux axés sur les jeux vidéo

Les joueurs partageant leur expérience de jeu en direct sur les plateformes de partage, et qui se distingue brillamment par des vidéos différentes (Playthrough, Revue, etc.) peuvent potentiellement mener à la création d’une communauté. Par exemple, YouTube offre automatiquement l’option de souscrire à une chaîne de jeu et contribue donc à aider les abonnés à trouver un centre d’intérêt commun, en leur permettant en plus de discuter avec d’autres joueurs.

Il faut souligner que le streaming est la fonctionnalité essentielle pour les réseaux sociaux associés au jeu vidéo. Toutefois, pour les vidéos pouvant être uploadées sur différents sites, l’audience peut être réduite à la suite de la non-exclusivité de certains contenus.

Des risques en arrière-plan

La transition des jeux vidéos en réseaux sociaux apporte aussi des préoccupations concernant les joueurs interagissant avec d’autres joueurs. En effet, les interactions sociales peuvent se devenir particulièrement agressives et négatives lorsque la communication est directe via un casque et un microphone. Les joueurs restant entre amis durant une session représentent le scénario idéal, mais dès lors qu’un joueur se retrouve avec des personnes aléatoires, le risque de recevoir d’insultes et être victime de harcèlement devient significatif. Les enjeux demeurant considérables pour de nombreux joueurs et entreprises, une régulation sous forme de cadre juridique est obligatoire.

Webdesign : qu’est ce que l’animation parallaxe ?
Création de site web : 2021, l’année de la vidéo